Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 08:07

depuis plus d'un mois, je suis immergé dans la lecture de l'être et le néant

je m'amuse souvent à appliquer à la musique sur ce que dit sartre de ses concepts

une phrase, que l'on retrouve souvent tout au long de l'ouvrage, pourrait s'appliquer à la musique

"la musique est ce qu'elle n'est pas et n'est pas ce qu'elle est"

illustrons le propos

"la musique est ce qu'elle n'est pas" : la musique peut se définir par son contraire, sa négation; d'aucuns considèrent le bruit comme non-musique, d'autres prétendent que la musique commerciale n'est pas la vraie musique, d'autres encore défendent l'idée que la musique est une activité intellectuelle intense, et non un divertissement.

on pourrait s'amuser ainsi à définir la musique par sa négation

"la musique n'est pas ce qu'elle est" : un mélomane fait ses courses dans un supermarché et perçoit, à travers les haut parleurs du magasin, la pavane de fauré; il va se dire que c'est faire injure à cette belle mélodie que de la diffuser dans un lieu commercial, et pensera que reléguer la pavane au rang de musak, ce n'est pas ainsi que notre mélomane entend cette musique, ce n'est pas de la musique, diffusé dans cette circonstance

pour faire bref, disons que la musique authentique, pour chacun de nous, serait du domaine d'un néant idéal inatteignable

"la musique est un rapport à soi, aux autres et au monde"

formule mainte fois rabâchée qui semble évidente et de bon sens

sartre, par les concepts du pour-soi, de l'en-soi et du pour-autrui, explicite ces termes issus de la phénoménologie

le pour-soi serait le soi, la vision idéaliste de la musique

l'en-soi serait le monde, la vision matérialiste de la musique

le pour-autrui serait les autres, la vision sociologique de la musique

mais ces trois entités sont intriquées, ce qui en fait leur complexité, et force est bien d'admettre qu'une définition de la musique telle qu'une suite mélodieuse de sons ou l'art de combiner les sons paraissent bien trop simplistes pour refléter une réalité que l'on peine à définir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'aunis
  • : actualité de la musique et de son enseignement
  • Contact

Recherche