Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 09:30

j'ai trouvé le livre à la bu, en section musicologie, et j'ai passé mon samedi après midi à le lire

livre admirable, facile à lire, dont les chapitre courts égrènent ce qui peut être dit sur le chant en général, et la chanson en particulier

l'auteur adopte, selon les chapitres, des styles narratifs différents; ainsi, il raconte l'enterrement de sa grand mère (mourir en chantant), le pensum des auditions d'amateurs où on est invité pour faire plaisir à un ami (calamité du chant1), ou encore le discours branché d'un fils de pub concepteur de comédie musicale (la comédie musicale comme presse-purée)

un passage m'a particulièrement intéressé, c'est celui où l'auteur parle de signification et signifiant de la musique

"la musique ne nous parle..... que parce qu'elle ne parle pas"..."c'est à cette condition qu'elle signifie..."

"la voix pure est l'autre langage, dont on peut dire qu'il est , lui aussi, signifiant , sans idées, sans concepts, sans représentations, une manière de signifier sans signification" (p.236)

ce discours rejoint une des thèses de mon mémoire de doctorat, à savoir que la musique, considérée sous l'angle de la linguistique saussurienne, est essentiellement du domaine du signifiant, et ignore le versant de la signification

là où je ne rejoins pas l'auteur, c'est quand il fait la différence entre chant et parole; pour lui, le chant est originaire, mais se dissout progressivement dans la parole, dans la rationalité et la signification, le discours n'a plus de sens musical; je pense au contraire que toute parole emprunte de signification a sa musique;

par contre, j'abonde dans son sens lorsqu'il déplore l'ineptie des paroles des chansons (ait d'opéra inclus), en disant que l'essentiel est bien dans la musique qui supporte ces paroles

une video que j'adore, qui montre comment prononcer les chiffres en arabe, montre ici toute la musique des consonnes de cette langue, musique qui renvoie à la signification de sa numération, où on voit que finalement, tout finit en chanson

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'aunis
  • : actualité de la musique et de son enseignement
  • Contact

Recherche