Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 09:56

j'avoue que j'ai le plus grand mal à noter un élève

je me sens par contre plus d'expertise à évaluer un élève, à jauger ses qualités et ce qui peut l'empêcher d'acquérir de nouvelles compétences

doit on noter les élèves en les mettant tous sur un même pied d'égalité, en évaluant des capacités qui seraient communes à tous

ou doit on prendre en compte la singularité de chaque apprenant, tous différents devant un obstacle à franchir (pour reprendre la métaphore des "situations-problèmes" formulées par meirieu)

nos classes de formation musicale sont très hétérogènes; il n'est pas rare que dans un groupe se côtoient des élèves de classes primaires, de collèges et de lycées

d'autre part, nous avons à faire ici avec une pratique artistique, c'est-à-dire d'essence singulière et individuelle

noter de manière égalitaire les élèves relève alors de l'injustice, avantageant les plus agés, ceux qui ont un profil psychologique en adéquation avec les injonctions de l'institution, défavorisant celles et ceux qui n'ont pas l'heur de vouloir se fondre dans le moule dans lequel l'institution veut les faire rentrer, ou étant en deça, pour des raisons d'âge, sociales ou psychologiques, du profil médiant d'un élève modèle

noter équitablement les élèves, c'est prendre en compte toutes ces formes d'avantages pour certains, et de handicaps pour d'autres

la forme ultime de la notation équitable, c'est que tout le monde ait la même note, mais justifiée pour chacune et chacun par des raisons différenciées et individualisées

c'est ainsi, qu'après mûres réflexions, j'attribue un 14 à chaque élève, note médiane, indiquant un niveau ni trop élevé, ni trop bas, respectant ainsi l'injonction de l'institution à délivrer une note à chaque élève, en tenant compte de la diversité et du foisonnement des attitudes artistiques de chacun, tous avec leurs qualités et leur défauts, mais se valant de manière égalitaire devant cette manière absurde de vouloir quantifier rationnellement et objectivement une pratique artistique dont l'évaluation, tellement subjective, ne peut être qu'injuste

notation équitable

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'aunis
  • : actualité de la musique et de son enseignement
  • Contact

Recherche