Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 14:53

en plusieurs étapes, j 'ai parcouru l'itinéraire cyclable "the flow velo" d'appellation bien charentaise

flow velo

je l 'ai fait en quatre étapes, et pas forcement dans l'ordre, d'abord angoulême cognac le 2 novembre, puis cognac saintes le 9 novembre, saintes chatelaillon le 13 novembre et thiviers angouleme le 23 novembre

je remets tout dans l 'ordre geographique pour raconter le periple

 

thiviers angoulême 92kms

le premier ter pour limoges part de la gare de poitiers à 5h45; fin novembre, il fait frisquet mais j'adore cette ambiance où les gens sont à demi-hébétés, où les rues sont vides et silencieuses, le train part de poitiers au trois quart vide, mais se remplira au fil du parcours; deux heures après, arrivée en gare de limoges benedictins, j'ai trois quart d'heure d'attente avant d'attraper un autre ter pour limoges, premier arrêt en gare de thiviers; arrivée prévue vers 9h 1/2, heure idéale pour commencer à rouler, pas trop tôt car le soleil commence à réchauffer l'atmosphère, pas trop tard si je ne veux pas être à la bourre pour rejoindre angoulême; quelques kilomètres avant la gare de thiviers, je perçois un choc, le train ralentit, passe un tunnel et s'arrête en pleine voie, le mecano sort de sa cabine, ouvre les deux vantaux des portières et s'apprête à sauter sur le bord de la voie; je l'interpelle en lui demandant s'il n'a pas choppé un sanglier ou un chevreuil, non, me repond-il surement un rail cassé, je vais vérifier sur place, il faudra attendre une demi-heure avant que le mecano ne revienne de sa reconnaissance, il confirme un rail cassé, le train repart enfin en marche à vue jusqu'au signal d'entrée de la gare de thiviers (toute cette procédure est réglementaire pour éviter un eventuel face à face avec un autre train), puis s'arrête enfin au bord du quai de la gare de thiviers avec une bonne demi-heure de retard; ce qui ne m'arrange guère, je me dis qu'il va falloir que je ne perde pas de temps pour rejoindre angoulême avant la tombée de la nuit

au sortir de la gare de thiviers, je trouve facilement des pancartes qui m'indiquent le chemin à suivre pour rejoindre la voie verte, distante d'un peu plus de un kilomètre

jusqu'à saint pardoux, la voie verte emprunte la plate forme d'une ancienne voie ferrée, c'est le bonheur absolu, parcours à peu près plat, les couleurs sont magnifiques, le soleil brille dans un ciel bleu sans nuage

flow velo

à l'entrée de saint pardoux, un panneau indique la direction du centre ville, mais je continue à suivre l'ancienne plate forme de la voie ferrée, qui me mène jusqu'à l'intérieur d'une scierie, où un employé me hèle en disant que je ne suis pas sur le bon chemin, ce n'est pas le premier cycliste qu'il voit se tromper de chemin, et m'indique un rampe pour rejoindre à travers champ ce qui sera désormais un veloroute

je passe nontron et m'arrête à saint martin le pin pour pique niquer, à l'abri du vent , en plein soleil, adossé au mur d'une église; le parcours a été ici plus cahotique, avec des dénivelées de plus de 100 mètres dans ce coin magnifique de dordogne

flow velo

je repars, la signalétique se fait plus rare, et je me perds en prenant une mauvaise direction sur plusieurs kilomètres, ce qui m'oblige à rebrousser chemin

flow velo

juste après souffrignac, l'itinéraire cyclable emprunte à nouveau la plate forme d'une voie ferrée, jusqu'au niveau de le queroy, où l'ancienne voie ferrée se raccordait à l'actuelle ligne angoulême  limoges, elle même à l'abandon, l'itinéraire va ensuite longer cette voie angoulême limoges en passant par la gare de ruelle toute pimpante et rénovée

je longe enfin les bords de la touvre, pour me retrouver aux portes d'angoulême où la nuit est déjà presque tombée; je rejoins la gare, où j'attends le ter de 18h45 pour poitiers

flow velo

angoulême cognac 73 kms

ter du matin pour angoulême, arrivée vers 9h, je commence à longer la charente, je trouve les panneaux verts  de la piste, mais après chateauneuf, plus de panneaux, je me debrouille avec mon gps pour rejoindre jarnac, où je trouve un petit resto pour mon dejeuner

 

 

 

 

 

 

 

flow velo

après jarnac, il commence à pleuvoir, j'emprunte la piste en travaux, et m'enfonce dans un petit chemin qui devient de plus en plus étroit, qui me mène à une impasse, un bec entre la charente et un bras mort, je rebrousse chemin, je suis trempé, je rejoins après des tours et des détours cognac, et sa gare, le projet initial de faire une halte à l'auberge de jeunesse de saintes s'éloigne, je préfère reprendre un train pour poitiers, n'ayant aucun rechange sur moi

flow velo

cognac saintes 46 kms

je possède trois vélos, un breezer pour les randos, un cube electrique pour mes déplacements sur poitiers, et un gitane savoury, débarrassé des gardes boues et porte bagage, facile à démonter pour mes déplacements en tgv

c 'est ce dernier que je prends pour le premier tgv du matin pour angoulême, où une correspondance doit me permettre d'être à cognac vers 9h 1/2; damned, à angoulême, j'apprends que le ter est supprimé parce que le mecano est malade ( pauvre sncf, qui est bien malade également), remplacé par un bus; j'arrive en gare de cognac avec une demi-heure de retard

au sortir de la gare de cognac, j 'ai du mal à retrouver la piste, tours et détours pour la retrouver

flow velo

jusqu'à saint sever, la piste longe plus ou moins la charente

flow velo

avant saint sever, la piste longe la voie ferrée angoulême saintes, puis passe sous le viaduc enjambant la charente de la voie bordeaux saintes, puis chemine paresseusement jusqu'à saintes, fin de l 'étape aujourd'hui, je dois être à poitiers en début de soirée pour garder ma petite fille, donc ter saintes la rochelle, que j'enchaine avec un ter la rochelle poitiers

 

flow velo

saintes chatelaillon 86 kms

tgv du matin pour angoulême, et cette fois ci le mecano n'est pas malade, arrivée à saintes vers 9h 1/2

je suis passé par le bourg de saint savinien, je ne suis pas sûr que la piste y passe , mais moi je voulais y passer pour me ravitailler pour le pique nique de midi; vers cabariot, la piste emprunte sur quelques kilomètres la plate forme de l 'ancienne voie ferrée pour le chapus après rochefort, l 'itinéraire est pas terrible, il longe la nationale et le bruit infernal de la circulation

je me suis arrêté à chatelaillon

flow velo

beau parcours, que je me promets de refaire les beaux jours revenus, avec ma toile de tente

Partager cet article
Repost0

commentaires