Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 08:40

mon gitane a 4 ans, et 40.000 kms dans les dents, il est deja bien fatigué; le cadre s'est fendu au niveau de la selle

d'un velo à l'autre
d'un velo à l'autre

j' ai deja changé les deux roues, j'en suis à mon quatrieme pneu arriere et troisieme pneu avant, la chaine a été changée deux fois, ainsi que le pedalier et la cassette; le pauvre a souffert et là, comme il est encore sous garantie, je vais changer le cadre et le réequiper

son etat actuel

son etat actuel

son etat initial

son etat initial

mais comme ce vélo n'est pas tout a fait adapté à l'utilisation que j'en fais ( la montée des cols est pénible, car il manque de démultiplications), j'ai fait l'acquisition d'un nouveau vélo, que je vais faire équiper par la suite pour mes périples; pour le moment, il n'est pas très aisé à utiliser car le guidon me semble bien trop bas

d'un velo à l'autre
le nouveau et l'ancien

le nouveau et l'ancien

Repost 0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 09:50

c'est la nouvelle reduction proposée par la nouvelle region "nouvelle aquitaine"

j'en ai profité cet été pour me faire un petit tour de l ile de ré, et une autre fois la piste entre royan et ronce les bains, et retour par saujon, en croisant le train des mouettes

Repost 0
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 07:30

c'est toujours impressionnant de constater la pratique du velo a amsterdam

ici le parking velo de la gare, et encore, c'en est juste qu'une partie!!!

velos a amsterdam
Repost 0
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 07:21

il reste encore quelques ilots de resistance d'une maniere de voyager collective et conviviale, loin des cars macron qu'on voudrait nous fourguer

temoin ce train des plages entre saumur et les sables, sur une ligne secondaire qui ne voit plus passer beaucoup de trains

arrivée de l'autorail en gare de bressuire

arrivée de l'autorail en gare de bressuire

je descends à la mothe achard, station juste avant celle des sables, noter les vetus de cette automotrice, qui a circulé en mode diesel sur la partie non electrifiée jusqu'à la roche, et qui lève ensuite son pantographe pour rouler en mode electrique ensuite jusqu'àux sables

je descends à la mothe achard, station juste avant celle des sables, noter les vetus de cette automotrice, qui a circulé en mode diesel sur la partie non electrifiée jusqu'à la roche, et qui lève ensuite son pantographe pour rouler en mode electrique ensuite jusqu'àux sables

Repost 0
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 07:11

cette année, je suis arrivé bien avant le début de ce qu'on peut appeler maintenant un festival, et on se demande quand est ce qu'il va s' arrêter?

quelques photos du terrain avant le montage des chapiteaux, l'installation des cantines ou encore les différents stands militants qui grouillent autour de la lutte à notre dame des landes;

beaucoup de nostalgiques de la lutte du Larzac sont présents sur le site, venus ici y puiser un peu d'espoir, d'échanges et de volonté tenace de ne pas être submergés par notre monde liberal

notre dame des landes 2016
notre dame des landes 2016
notre dame des landes 2016
notre dame des landes 2016
Repost 0
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 18:28

je suis plongé dans la lecture du livre de rené Girard "la violence et le sacré"

le chapitre V sur Dionysos m' interpellé; Girard y parle des fêtes, rituels où les interdits peuvent y être transgressés mais il évoque son contraire, l'anti-fête, période d'austérité extrême, d'un redoublement de rigueur dans le respect des interdits, où" la communauté prendra, à ce moment là, des précautions extraordinaires pour éviter la rechute dans la violence réciproque" p.182

comment ne pas penser au ramadan, anti-fête caractéristique de la religion musulmane, qui, selon Girard, sans la citer mais en évoquant les rites de l'Incwala Swazi ou ceux du cape coast, permet une catharsis de la violence, selon une théorie qu'il développe tout au long de son ouvrage.

( il est étonnant d'ailleurs, en parlant de bouc émissaire, de ne pas évoquer le sacrifice du mouton lors de la fête de l'aïd el kebir)

plus loin, il évoque l'intervalle de temps qui s'écoule entre deux rites purificateurs; il écrit : "il est clair que le danger d'une explosion violente grandit à mesure qu'on s'éloigne du premier et qu'on se rapproche du second" p.183

les attentats attribués aux extrémistes islamiques se sont-ils produits les veilles ou avant veilles de ramadan?

vous êtes peut être au courant que des cellules de "déradicalisation" ont été mises en place récemment, sous l'égide d'un drôle de personnage, Gerard Bronner, qui va officier dans ce genre de machin, avec toute une armée de sociologues, psychiatres et travailleurs sociaux, mais sans imams

le caractère sacré de la violence serait ainsi déni, ou bien alors Bronner pense que les kamikazes qui se font exploser n'ont rien à voir avec la religion, aveu qui ne devrait pas arranger les affaires de valls et consorts, tous ceux qui accablent la religion musulmane comme foncièrement violente

Repost 0
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 08:24

j'ai eu l'idée de cet article à la suite de la lecture du livre de René Girard "mensonge romantique et vérité romanesque"; il y parle à un moment du snob, comme modèle d'une imitation triangulaire parfaite : un sujet est fasciné par un personnage que Girard nomme "médiateur", qui pratique une manière de se comporter, le snobisme, nommé par Girard "l'objet"

le snobisme est composé de deux faces, le vain désir et le mépris snob

le vain désir, c'est le désir du sujet d'accéder au prestige du médiateur tout en lui conférant une valeur illusoire

le mépris snob : c'est le sentiment d'appartenir à une caste de privilégiés (la noblesse aristocratique), méprisant toute personne n'appartenant pas à cette caste

cette définition du snobisme m'a rappelé aux bons souvenirs de mes recherches sur l'oreille absolue

rappelons d'abord que la notion d'oreille absolue est peu précise et non délimitée scientifiquement

je donne un exemple : prenons une population de 100 personnes, en leur proposant le test d'entendre des hauteurs et de les nommer : à partir de quel seuil pourra-t-on dire qu'une personne a l'oreille absolue : à partir de 50% de bonnes réponses, 60%, 95%, 100% ?

une personne dotée d'une oreille absolue parfaite, lorsqu'elle perçoit un son, nomme, dans tous les cas, sa hauteur ; elle est capable de nommer la hauteur du tintement d'un verre, ou du pépiement d'un oiseau, mais, à ma connaissance, aucune étude sérieuse n'a été menée pour savoir si, lors d'une conversation avec un interlocuteur, le détenteur de l'oreille absolue ne perçoit que le signifiant des mots, donc en particulier sa hauteur, au détriment de sa signification

bref, le propre de la notion d'oreille absolue est illusoire, il faut être doté d'un esprit scientifique borné pour penser que l'oreille absolue a une origine physiologique, comme s'évertuent à le faire des gens comme Claude Henri Chouard ou Isabelle Peretz

Un autre taré de l'oreille absolue, Gerard Zwang, explique que la révélation de l'oreille absolue d'un sujet se produit à l'issue d'un "éblouissement"; j'adore cette métaphore visuelle, s'agissant du domaine sonore

Les différents entretiens que j'ai pu avoir avec des détenteurs de l'oreille absolue m'ont révélé que ceux ci ont découvert cette qualité parce que on leur a dit : l'une, c'est son prof de solfège qui lui a dit, l'autre, c'est un détenteur d'une oreille absolue qui en a persuadé un autre

bref, c'est une espèce de cooptation, à partir de rien pour arriver à pas grand chose; une phrase de Girard résume l'affaire : "seul le snob connaît vraiment le snob puisqu'il imite son désir, c'est-à-dire l'essence même de son être; et il n'est pas question de retrouver la différence entre copie et original pour la bonne raison qu'il n'y a pas d'original. Le médiateur du snob est lui même un snob, c'est -à dire une première copie" p.90

il suffit de remplacer "snob" par "détenteur de l' oreille absolue" pour avoir un regard girardien sur cette notion auto-alimentée.

le flou d'une définition dont on peine à trouver l'origine, l'esprit de caste que cela lui confère, l'outil conceptuel proposé par Girard sur l'imitation en général, et le snobisme en particulier, peut donner à la notion "d'oreille absolue" un regard que bien des scientistes devraient avoir l'humilité de connaître pour ne pas nous assourdir de réponses définitives et péremptoires sur un privilège qui attend encore sa nuit du 4 aout

Repost 0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 16:04

un bel exemple d'envie mimétique proposé par René Girard, où le sujet Daniel est envouté par le médiateur Jean Luc pour un objet, le sceptre presidentiel

on voit bien dans cette video que Daniel se deteste en détestant Jean Luc, tout en l'enviant du culot qu'a Jean Luc à s'emparer d'un sceptre que Daniel a hésité à briguer

un bel exemple de mimétisme triangulaire conceptualisé par René Girard dans "mensonge romantique et vérité romanesque"

Daniel traite Jean Luc de poule mouillé; on se demande s'il n'est pas le dindon de la farce, à coasser ainsi, tel un corbeau ouvrant sa large gueule pour laisser au rusé renard melenchon le camembert qu'il va dévorer d'une seule bouchée

Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 09:39

je suis en train de lire "l'odyssée de la voix" de Jean Abitbol

un scientifique, ici, parle de la voix, et s'aventure à parler musique

Jean Abitbol est le spécialiste de la voix, au verbe enthousiaste et expert

son discours est passionnant, mais, à y lire entre les lignes, son propos sur la musique rejoint la cohorte des scientifiques qui assènent des vérités d'un positivisme affligeant

à partir de postulats "scientifiquement prouvés" se déroule une pensée de café de commerce

à partir des prémices sur les cerveaux droit et gauche, dont l'un serait le siège de la rationalité, et l'autre celui de la sensibilité, ou encore selon la localisation dans les aires de Wernicke et de Broca, il est possible d'expliquer l'apprentissage, les compétences ou les vertus du solfège

Au début de l'ouvrage, il cite Claude Henri Chouard, et pas manqué, quelques pages plus loin, il est question d'oreille absolue

Méfions nous donc de ces paroles d'experts aux certitudes légitimées par des preuves scientifiques, qui justifient l'acquisition de l'oreille absolue à partir de trois ans ( sans définir de façon rigoureuse la signification de "oreille absolue"), ou le fait d'expliquer que les chœurs d'enfants vont éclore vers les huit ans, puisque c'est l'âge d'une très grande plasticité cérébrale

finissons par une phrase d'anthologie, qui résume bien toutes les certitudes du scientifique : "les mathématiques et le solfège se logent dans l'hémisphère droit. Les harmoniques demeurent dans l'hémisphère droit..........." (p.114)

cette ségrégation tranchée met à mal toute la complexité de la musique, qui ne peut se résumer à des additions de compétences, alors que d'autres parlent d'enchevêtrements

Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:12

c 'est en lisant "boussole" que j'ai appris la mort de julien Weiss, guitariste défroqué qui s'était mis au kanoun, il avait fait il y a plus de dix ans une conference mémorable sur la musique arabe au cnr de poitiers

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'aunis
  • : actualité de la musique et de son enseignement
  • Contact

Recherche