Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 07:28

j'ai trouvé dans mon casier un document de travail interne au crr, un projet sur les acquisitions à atteindre pour les groupes C de fmg

je ne veux pas préjuger de l'avenir de ce document, s'il sera remis tel quel à une diffusion publique, ou s'il sera jeté à la poubelle

le document est intéressant à consulter pour ce qu'il révèle

fmg, objectif groupe C

les quatre rubriques de la colonne de gauche, qui résume ce que doivent acquérir les élèves, relèvent toutes de ce qu'on appelle communément "le solfège", et que mes collègues euphémisent par le terme "acquisitions techniques"

il n'est ici question ni de créativité, de pratique artistique, d'improvisation, de pratique collective ou individuelle (je pense notamment à la maitrise du clavier), de plaisir de partager un moment musical, d'éveiller à une conscience musicale;

sous des termes abscons et obscurs, sont développés ici des caractéristiques de ce qui singularise notre musique occidentale (le fait par exemple de laisser apparaître le couple "majeur-mineur" dans les quatre rubriques en est un trait significatif)

c'est un fourre tout à la prevert, témoin la mention à l'initiation à "différentes esthétiques", vaste programme qu'il sera difficile d'épuiser

j'avais produit pour mes collègues il y a quelques années un document où j'évoquais ces fameux objectifs pour les groupes C

Groupe C

Certains élèves de groupe C entament leur 3° année de pratique instrumentale. Ils commencent à savoir jouer des morceaux du répertoire sur lesquels une étude musicale peut trouver toute sa pertinence. Cette opportunité sera l’occasion pour les élèves de les jouer en cours de formation musicale, dans un contexte autre que celui du cours d’instrument ou d’une audition de classe. Les remarques sur l’interprétation du morceau par le professeur de formation musicale et des élèves pourront compléter celles du professeur d’instrument, donner un autre éclairage et un écho pluriel sur une interprétation que seul l’élève décidera, et accentuera ainsi ses capacités de jugement personnel, et donc en dernier ressort de son autonomie.

Le cours pourra être construit autour de l’étude d’un morceau, ce qui permettra aux autres élèves de formation musicale de développer les compétences suivantes

A-être capable « d’entendre » de la musique (dans l’acception schaefferienne), c’est-à-dire se concentrer sur une écoute rationnelle de la musique. En d’autres termes, l’élève sera capable de qualifier des sons provenant d’une source dite musicale)

B-être capable de suivre sur une partition un morceau joué en direct.

C-être capable de déceler, si le cas se fait jour, les erreurs éventuelles de l’interprète par rapport au message écrit (une autre manière d’aborder le « dépistage de fautes »)

D-être capable d’analyser la forme d’un morceau, d’en découvrir sa structure et son modèle

Chaque élève devra présenter un morceau devant ses camarades, au moins deux fois dans l’année. Le cours sera préparé par le professeur en fonction des partitions des élèves. Cependant, tous les cours ne seront pas construits sur ce modèle. Les autres cours seront destinés à continuer à développer les compétences engagées en groupe A et B.

1-pratique du clavier

Tout élève de groupe C devra connaître les notes du clavier, et pouvoir déchiffrer des mélodies simples

2-chant

Les chants appris en première et deuxième année seront utilisés comme référence à des acquisitions solfégiques, d’autres chants pourront être appris au gré des connaissances solfégiques à acquérir.

3-rythme

En plus des rythmes étudiés précédemment, de nouveaux rythmes seront abordés

a-rythme binaire : croche/2doubles, 2 doubles/croches, syncope, croche pointée/double

b-rythme ternaire : toutes les formules 3 croches en doubles croches (2 doubles/croche/croche, 4 doubles/croches, etc.)

c-polyrythmie : l’apprentissage de ces rythmes sera l’occasion d’appliquer ces rythmes au piano ou sur le corps par dissociation

4-intervalles :

Etre capable de reconnaître à l’oreille et sur partition les principaux intervalles

Etre capable de reconnaître à l’oreille et/ou sur partition le mode majeur ou mineur

5-lecture :

lecture verticale d’accords

6-improvisation au piano :

Etre capable d’improviser au piano à partir des rythmes et des intervalles acquis

si j'avais à rédiger maintenant quelque chose sur le cours de formation musicale, je dirais que c'est un moment de "partage", un lieu "d'échange", de pratique collective de la musique (à l'inverse du cours" individuel" de l'instrument), où les enfants sont heureux de se retrouver, pour apprendre en commun le langage de la musique, son symbolisme et son imaginaire, par le biais de la pratique commune du chant, de la danse et du piano, pour un épanouissement personnel et singulier dans une pratique commune et solidaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'aunis
  • : actualité de la musique et de son enseignement
  • Contact

Recherche