Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 08:31

j'ai traversé, durant la première quinzaine de septembre, le Portugal, du sud au nord, en suivant la côte, en partant de Huelva pour rejoindre vigo

de huelva à vigo, en passant par le portugal

le parcours d'approche commence à poitiers, un premier tgv m'amène à bordeaux, puis correspondance gare saint jean pour un autre tgv pour irun

à irun, bus de la compagnie alsa pour Madrid, puis traversée de Madrid à vélo (il y fait 31 degrés à 11 heures du soir) pour la station de bus du sud, où un autre bus de la société socibus me mènera jusqu'à Huelva, que j'atteindrai le jeudi 4septembre aux aurores

pour sortir de Huelva pour le Portugal, il faudra faire un grand détour pour contourner la lagune de huelva

de huelva à vigo, en passant par le portugal
la sortie de huelva, le port et ses couleurs vives matinales

la sortie de huelva, le port et ses couleurs vives matinales

je trouve une piste qui traverse des marais salants

je trouve une piste qui traverse des marais salants

j'arrive à Ayamonte, ville frontière avec le Portugal, dans l'après midi

un bateau permet de traverser le rio guardiana pour atteindre la première ville portugaise, vila real de san antonio, en évitant le détour par la route et son pont suspendu

de huelva à vigo, en passant par le portugal
le petit bateau qui fait la navette entre ayamonte et vila real de san antonio

le petit bateau qui fait la navette entre ayamonte et vila real de san antonio

le pont suspendu qui enjambe lze rio guardiana

le pont suspendu qui enjambe lze rio guardiana

une vue de ayamonte depuis le petit bateau

une vue de ayamonte depuis le petit bateau

j'entre dans vila real de san antonio, je fais connaissance avec des rues pavées, que je vais subir dans pas mal de villes portugaises; j'y trouve un petit magasin pour acheter de quoi se nourrir pour le soir

j'emprunte une grande route, mais très vite, je découvre une piste cyclable, une "ecovia", qui me promet de traverser tout l'algarve en piste cyclable

un panonceau prometteur, qui déroule tout le parcours du sud portugal; mais je m'apercevrai bien vite que cette réalisation est en projet, et que je ne bénéficierai de cette ecovia, que sur quelques dizaines de kilomètres

un panonceau prometteur, qui déroule tout le parcours du sud portugal; mais je m'apercevrai bien vite que cette réalisation est en projet, et que je ne bénéficierai de cette ecovia, que sur quelques dizaines de kilomètres

première halte le soir à cacehla vellas, un petit village où je trouverai un emplacement pour camper sur une aire de camping car

première halte le soir à cacehla vellas, un petit village où je trouverai un emplacement pour camper sur une aire de camping car

la petite chapelle du  village

la petite chapelle du village

du petit village, on découvre un magnifique point de vue sur la lagune en contre-bas

du petit village, on découvre un magnifique point de vue sur la lagune en contre-bas

le lendemain, passage dans la belle ville de tavira, puis direction faro, son aeroport et une piste q'un couple de portugais m'a indiqué, qui traverse la lagune pour rejoindre quarteira

tavira le matin, une lumière éclatante illumine le rio gilao

tavira le matin, une lumière éclatante illumine le rio gilao

la piste traverse des marais salants

la piste traverse des marais salants

entre tavira et faro, la piste se fraie un passage à travers des marais; on peut apercevoir un panneau qui indique qu'on est bien sur "l'ecovia"

entre tavira et faro, la piste se fraie un passage à travers des marais; on peut apercevoir un panneau qui indique qu'on est bien sur "l'ecovia"

après faro et son aeroport, j'emprunte une piste non signalée, mais que m'a recommandé un couple de cycliste portugais

après faro et son aeroport, j'emprunte une piste non signalée, mais que m'a recommandé un couple de cycliste portugais

quarteira, grande cité balnéaire où je camperai près de la ^plage, sur une aire de camping car

quarteira, grande cité balnéaire où je camperai près de la ^plage, sur une aire de camping car

le soleil se couche sur le port de pêche de quarteira

le soleil se couche sur le port de pêche de quarteira

des pêcheurs prennent le large au soleil couchant

des pêcheurs prennent le large au soleil couchant

le lendemain, passage dans l'après midi à portimao

de huelva à vigo, en passant par le portugal

et detour par alvor cfar impossibilité plus au nord de suivre la route, interdite aux vélos

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal

après un passage à lagos, je me retrouve sur des routes plus escarpées, notamment après le forte de almadena, où j'ai du me hisser sur une pente à 20%!!!!, après un passage infructueux dans un camping pas sympa du tout, j'ai retrouvé une aire de camping car à figueira

de huelva à vigo, en passant par le portugal

le lendemain, je quitte l'Algarve pour commencer à remonter vers le nord, par une série de côtes

de huelva à vigo, en passant par le portugal

un peu avant odeceixe, un vététiste portugais me recommande une variante, qui suit un petit canal, où je croiserai au moins une dizaine de marcheurs, sans doute revenant de saint jacques de compostelle

de huelva à vigo, en passant par le portugal
le parcours de cette journée, je n'ai pas pris de photo à porto covo, pourtant petite cité balnéaire tout à fait charmante

le parcours de cette journée, je n'ai pas pris de photo à porto covo, pourtant petite cité balnéaire tout à fait charmante

l'étape suivante m'amènera à almada, aux portes de lisbonne

l'étape suivante m'amènera à almada, aux portes de lisbonne

passage à sines, où je rencontre mes premières pistes cyclables unrbaines

passage à sines, où je rencontre mes premières pistes cyclables unrbaines

la sortie de sines se fait par une grande route, où je ne rencontre pas un chat

la sortie de sines se fait par une grande route, où je ne rencontre pas un chat

voilà ce que l'on voit à la périphérie des zones urbanisées, des magasins aux enseignes bien françaises, et encore, il n'y a pas ici de lidl, magasins systématiquement présents dans le moindre bled

voilà ce que l'on voit à la périphérie des zones urbanisées, des magasins aux enseignes bien françaises, et encore, il n'y a pas ici de lidl, magasins systématiquement présents dans le moindre bled

à troia, bac pour setoubal

à troia, bac pour setoubal

un bac croiseur repeint en vert, ça fait plus écolo!!!

un bac croiseur repeint en vert, ça fait plus écolo!!!

le parcours setoubal almada est assez pénible, j'en ai le souvenir d'une longue traversée urbaine de la banlieue de lisbonne

de huelva à vigo, en passant par le portugal

je campe à almada, près d'un grand voilier

de huelva à vigo, en passant par le portugal
l'immense pont suspendu qui enjambe le rio tejo

l'immense pont suspendu qui enjambe le rio tejo

le même, vu le lendemain matin

le même, vu le lendemain matin

la photo est prise du petit bateau qui fait la navette entre almada et lisbonne

de huelva à vigo, en passant par le portugal

quelques vues classiques de lisbonne

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal

avec ses tramways séculaires

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal

je quitte Lisbonne en début d'après midi, et je longe la côte jusqu'à cascails

de huelva à vigo, en passant par le portugal

quelques vues de cette côte

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
la piste longe la voie ferrée, où défilent de nombreux trains de banlieue

la piste longe la voie ferrée, où défilent de nombreux trains de banlieue

de huelva à vigo, en passant par le portugal
après cascails, je campe en bord de mer, bercé par le bruit des vagues

après cascails, je campe en bord de mer, bercé par le bruit des vagues

le lendemain, je rejoins sintra par la côte

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal

peu avant sintra, je verrai défiler un ballet d'antiques balladeuses, couinant joyeusement dans les courbes

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de sintra, je rejoindrai le soir peniche

de sintra, je rejoindrai le soir peniche

la côte, entre sintra et peniche

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal

à peniche, qui a la particularité de se trouver sur une sorte de presqu'île, je recommande le camping, bien situé et pas cher du tout

de huelva à vigo, en passant par le portugal

le lendemain, il me faudra contourner la lagune d'obidos, ce qui m'occupera la matinée; perdu dans des chemins longeant la lagune, un vététiste portugais me fait le guide pour rejoindre foz do arehlo, ville situé de l'autre côté de la lagune

la lagune, vue de l'intérieur

la lagune, vue de l'intérieur

vue prise à foz do arehlo, un banc de sable ferme la lagune

vue prise à foz do arehlo, un banc de sable ferme la lagune

un peu plus au nord, je contourne la baie de salir do porto

un peu plus au nord, je contourne la baie de salir do porto

de huelva à vigo, en passant par le portugal

et je rejoins nazare, haut lieu touristique portugais

de huelva à vigo, en passant par le portugal
du haut de la vieille ville

du haut de la vieille ville

d'un point de vue admirable

d'un point de vue admirable

on peut découvrir la cité balnéaire en contre-bas

on peut découvrir la cité balnéaire en contre-bas

de nazare, je rejoins le soir la petite ville de pedrogao, où je trouive à camper sur une aire de jeu, tout près de la mer

de huelva à vigo, en passant par le portugal
pour rejoindre pedrogao, j'emprunte un piste cyclable le long de la route, à travers une forêt de pins

pour rejoindre pedrogao, j'emprunte un piste cyclable le long de la route, à travers une forêt de pins

pour rejoindre figueira da foz, la piste est très bien aménagée et très roulante, d'autant que j'ai le vent dans le dos

pour rejoindre figueira da foz, la piste est très bien aménagée et très roulante, d'autant que j'ai le vent dans le dos

de huelva à vigo, en passant par le portugal
l'arrivée à figueira da foz, un pont suspendu enjambe le rio mondego

l'arrivée à figueira da foz, un pont suspendu enjambe le rio mondego

du pont, on peut découvrir des marais salants vers l'intérieur

du pont, on peut découvrir des marais salants vers l'intérieur

et l'embouchure du rio mondego vue vers la côte

et l'embouchure du rio mondego vue vers la côte

de figueira da foz, je rejoins barra

de figueira da foz, je rejoins barra

la sortie de barra est assez rude, j'emprunte une ancienne route pour aveiro

la sortie de barra est assez rude, j'emprunte une ancienne route pour aveiro

mais j'emprunte des passages de piste cyclable super bien aménagés, des passerelles tout en bois

mais j'emprunte des passages de piste cyclable super bien aménagés, des passerelles tout en bois

en consultant ma carte, je pensais contourner aveiro, mais, renseignements pris auprès de plusieurs portugais, on m'indique qu'il existe un ferry boat pour rejoindre sao de jacinto

en consultant ma carte, je pensais contourner aveiro, mais, renseignements pris auprès de plusieurs portugais, on m'indique qu'il existe un ferry boat pour rejoindre sao de jacinto

à barra, il faut d'abord enjamber le ria de aveiro par un pont autoroutier

à barra, il faut d'abord enjamber le ria de aveiro par un pont autoroutier

puis, par tout un dédale de rues traversant une zone portuaire, j'arrive enfin à l'embarcadère du ferry

puis, par tout un dédale de rues traversant une zone portuaire, j'arrive enfin à l'embarcadère du ferry

sur le bateau, je discute avec un portugais qui me recommande de camper près de la plage de sao jacinto, ce que je fais

sur le bateau, je discute avec un portugais qui me recommande de camper près de la plage de sao jacinto, ce que je fais

le bord de mer après sao jacinto

le bord de mer après sao jacinto

la piste ressemble furieusement à celle qui traverse les nos landes françaises

la piste ressemble furieusement à celle qui traverse les nos landes françaises

à l'approche de porto, on peut voir de nombreux passages à niveau gardés, sur la voie enttre lisbonne et porto

à l'approche de porto, on peut voir de nombreux passages à niveau gardés, sur la voie enttre lisbonne et porto

de nombreuses passerelles en bois permettent de franchir des plages de sable

de nombreuses passerelles en bois permettent de franchir des plages de sable

l'arrivée à porto

l'arrivée à porto

des lavandières utilisent un lavoir commun

des lavandières utilisent un lavoir commun

et étendent leur linge sur un parvis juste à côté

et étendent leur linge sur un parvis juste à côté

au pied du premier viaduc qui enjambe le douro

au pied du premier viaduc qui enjambe le douro

l'un des viaducs eiffel, où , sur la passerelle inférieure, viennent s'agglutiner toute une circulation automobile bigarrée et klaxonnante

l'un des viaducs eiffel, où , sur la passerelle inférieure, viennent s'agglutiner toute une circulation automobile bigarrée et klaxonnante

l'autre viaduc eiffel qui sont la copie exacte du viaduc de garabit, sur la ligne béziers neussargue

l'autre viaduc eiffel qui sont la copie exacte du viaduc de garabit, sur la ligne béziers neussargue

quelques vues classiques de porto

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
un tramway récent emprunte le viaduc eiffel

un tramway récent emprunte le viaduc eiffel

alors qu'un autre tramway, bien plus ancie, permet de sortir de porto

alors qu'un autre tramway, bien plus ancie, permet de sortir de porto

les bords du douro, à la sortie de porto

les bords du douro, à la sortie de porto

de huelva à vigo, en passant par le portugal
de huelva à vigo, en passant par le portugal
à une dizaine de kilomètres au nord de porto, j'atteins lavra, où je trouive un camping pour la nuit

à une dizaine de kilomètres au nord de porto, j'atteins lavra, où je trouive un camping pour la nuit

de lavra à caminha, je rencontre de nombreuses rues pavées, pas du tout adaptées à la conduite cycliste

de lavra à caminha, je rencontre de nombreuses rues pavées, pas du tout adaptées à la conduite cycliste

de huelva à vigo, en passant par le portugal
à caminha, ville frontière avec l'espagne, une mauvaise surprise m'attend : la circulation des ferries pour la guardia est suspendue depuis plusieurs mois, en raison de travaux

à caminha, ville frontière avec l'espagne, une mauvaise surprise m'attend : la circulation des ferries pour la guardia est suspendue depuis plusieurs mois, en raison de travaux

de caminha à cerveira, je longe le rio mino, pour le franchir par un pont qui me permettra d'atteindre l'espagne

de caminha à cerveira, je longe le rio mino, pour le franchir par un pont qui me permettra d'atteindre l'espagne

de huelva à vigo, en passant par le portugal
depuis le pont entre le portugal et lespagne, une vue du rio mino

depuis le pont entre le portugal et lespagne, une vue du rio mino

de cerveira à vigo, la route passe par gondomar, à travers une section particulièrement montagneuse, ce qui me fait grimper de belles côtes

de cerveira à vigo, la route passe par gondomar, à travers une section particulièrement montagneuse, ce qui me fait grimper de belles côtes

j'arrive à vigo le soir, j'y campe, puis passe la journée du lendemain à me balader en ville; ville envahie par les bagnoles, de grands boulevards traversent la ville en tous sens, la ville est bruyante et infestée par les gaz d'échappement

sur les quais du port de vigo, d'énormes cargos recrachent des bagnoles venues des pays asiatiques, et engloutissent d'autres bagnoles fabriquées en europe

sur les quais du port de vigo, d'énormes cargos recrachent des bagnoles venues des pays asiatiques, et engloutissent d'autres bagnoles fabriquées en europe

le soir, je prends un billet à la station d'autobus pour irun; je passerai la nuit dans le bus, on y dort pas forcément très bien; l'arrivée à irun a lieu à 7heures, ce qui me donne largement le temps pour ma correspondance à hendaye, où un train pour bordeaux part à 8h30

le soir, je prends un billet à la station d'autobus pour irun; je passerai la nuit dans le bus, on y dort pas forcément très bien; l'arrivée à irun a lieu à 7heures, ce qui me donne largement le temps pour ma correspondance à hendaye, où un train pour bordeaux part à 8h30

j'ai bien apprécié ce périple à travers le Portugal; la musique de la langue est superbe, mais ma prononciation des quelques mots trouvés sur mon guide de conversation laissait à désirer

les portugais sont extrêmement aimables, prêts à aider et à renseigner

le pays est en crise, il est colonisé par l'Europe (dans le moindre bled, on trouve un lidl qui fourgues ses tomates hollandaises sans goût)

c'est pourtant un beau pays, au riche passé, dont il serait dommage de voir l'identité disparaître face à l'hégémonie économique de l'union européenne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'aunis
  • : actualité de la musique et de son enseignement
  • Contact

Recherche